Ça « zouk » sur la Toile !

Jocelyne Beroard a désormais son site. Une façon de découvrir un peu plus, en ligne, l’égérie du groupe Kassav’ qui a choisi de nous parler d’elle comme à des amis. Découvrez l’artiste !

« Milim ! Le voilà ! » comme Jocelyne Beroard le dit dans son message d’accueil. Vous l’attendiez certainement depuis quelque temps. Votre patience a été récompensée : la chanteuse antillaise a enfin son site. Du texte et beaucoup de photos pour en savoir un peu plus sur l’un des piliers du groupe Kassav’. Vous (re)découvrirez ainsi la carrière de l’artiste mais aussi beaucoup d’images d’elle, des années 70 à aujourd’hui. Un régal pour les yeux et peut-être un grand moment d’émotion pour les plus nostalgiques. Dans tous les cas, Jocelyne Beroard a créé un site sincère qui fera encore plus craquer ses nombreux fans dont les plus mordus feront certainement de ce site leur page d’accueil.

Un site intimiste et ensoleillé

Tout (ou presque) donc sur les grands moments de la vie de l’artiste car la biographie ne vous donne pas de la l’âge la dame. Cette cachottière de Jocelyne est en effet « née à Fort de France, un 12 septembre… ». On s’en contente et on la rassure : « les années n’ont aucune prise sur vous, Madame ». La chanteuse nous fait également partager sa passion pour la photographie. Ainsi, sur www.jocelyneberoard.be, il n’y a pas de bonus mais des goodies : une série de photos de la chanteuse que vous pourrez utiliser en fond d’écran.

L’agenda de l’artiste est disponible sur le site, de même que ses trois albums que vous pourrez commander et écouter en ligne. Au total, un site ensoleillé – l’orange en est la couleur principale – et intimiste dans lequel vous avez l’impression que l’artiste vous parle directement et dévoile un peu d’elle-même. Notre seul regret : le fait que nous ne puissions avoir les paroles des chansons qui nous bercent déjà depuis fort longtemps. Autrement, www.jocelyneberoard.be aurait été plus que parfait ! Espérons que notre vœu sera exaucé. En attendant, bonne ballade dans l’univers de Jocelyne Beroard.

 Visiter le site.