Buzz : bredouille aux NRJ Music Awards, Aya Nakamura requinquée par Madonna !

Aya Nakamura

La populaire chanteuse malienne Aya Nakamura était nominée dans deux catégories : celle de l’Artiste féminine de l’année et celle de la chanson française de l’année, lors de la cérémonie des NRJ Music Awards qui avait eu lieu ce week-end. Mais, elle repartira bredouille, sans le moindre trophée remporté.

L’auteure de la fameuse chanson « Djadja » s’est fait voler la vedette par une autre artiste, elle aussi très en vue cette année, Angèle. En effet, la Belge a raflé les trophées des deux catégories féminines aux dépens d’Aya Nakamura qui était aussi en concurrence avec Vitaa, Clara Luciani et Jenifer. Un échec de la Malienne que ses fans trouvent injuste, convaincus qu’avec tout le succès qu’elle a eu cette année, elle méritait au moins de remporter un trophée. Certes, la chanteuse est rentrée sans distinction, mais n’est pas affectée par ce revers, a-t-elle lâché sur son compte Twitter.

En tous les cas, la tristesse est de courte durée, puisque ce lundi 11 novembre 2019, en coulisses d’un concert à Las Vegas, la star planétaire Madonna a filmé ses danseurs en train de chanter et danser sur le tube d’Aya Nakamura « Djadja », avant de poster la vidéo sur son compte Instagram. « Madonna qui s’ambiance sur la Madonna de banlieue », a déclaré Aya Nakamura en réponse à son plus fidèle détracteur, Matthieu Delormeau, qui s’était défoulé récemment en la traitant de « Madonna de banlieue ».

Sur la vidéo, on y voit le danseur, Loïc Mabanza, se dandiner le long d’une haie d’honneur formée par ses collègues. Certains se demandent comment la chanson pu atterrir chez Madona. Probablement du au fait que les membres de la troupe de l’Américaine sont essentiellement des français.

Décidément, la côte de popularité d’Aya Nakamura ne cesse d’accroître ; après avoir été validée par de nombreuses stars planétaires, en l’occurrence Rihanna, Maluma, Neymar, la voici devenue une figure incontournable de la musique française.