Business angels africains

Coup de pouce aux entrepreneurs africains ou liés au continent, Africa Synergie est, a priori, le seul réseau de business angels africains en Europe francophone. Jean-Baptiste Bokoto, président du conseil de gérance de la structure nous explique les fondements et les modalités de son action.

Où trouver des capitaux pour développer son projet d’entreprise quand les banques, souvent trop frileuses, vous tournent le dos ? Sans capitaux propres, il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer. La solution se trouve peut-être chez nos pairs décidés à nous tendre la main : les business angels africains. Le seul réseau du genre, a priori, en Europe francophone s’appelle Africa Synergie. Basé en Belgique, le groupe rassemble 30 entrepreneurs africains et a déjà investi dans 16 projets depuis 2001.

Afrik : Qu’est ce qu’Africa Synergie ?

Jean-Baptiste Bokoto :
C’est le premier réseau panafricain de business angels en Europe francophone. Un concept très à la mode dans les pays anglo-saxons et qui commence à arriver dans les pays francophones. Il consiste à regrouper des investisseurs africains de manière informelle pour financer des projets, africains ou liés au continent, sous forme de prise de participation. Nous avons mis en place notre réseau depuis 2001 et avons pu fédérer une trentaine d’entrepreneurs africains, ici en Europe.

Afrik : Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Nous lançons périodiquement des appels à projets, de création ou de développement d’entreprises selon des critères bien définis. Nous effectuons ensuite une sélection que nous transmettons au Conseil de partenaires, qui est la structure constituée des investisseurs d’Africa Synergie. Ces derniers voient dans quelle mesure ils peuvent investir leurs capitaux, seuls ou à plusieurs. Si à notre niveau nous n’arrivons pas avoir les investissements nécessaires, nous mettons en contact le porteur du projet avec d’autres bailleurs de fonds susceptibles d’être intéressés.

Afrik : Combien de projets avez-vous financés jusque là ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Nous avons organisé 16 matchings (rencontres, ndlr). Nous organisons aussi, de temps en temps, des rencontres d’affaires que nous appelons business speed dating, où nous mettons en relation de manière physique les porteurs de projets et ceux qui y sont intéressés.

Afrik : Quelle est la philosophie d’Africa Synergie ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Nous sommes partis d’un constat, le constat sur lequel le Nepad se base aujourd’hui, qui consiste à dire qu’il faut s’appuyer sur le secteur privé comme moteur de la renaissance africaine. Qu’on ne pouvait développer l’Afrique sans s’appuyer sur le secteur privé. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il fallait commencer par fédérer les entrepreneurs, s’appuyer sur leurs capitaux pour financer des projets en Afrique.

Afrik : Où ces entrepreneurs sont-ils basés ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Le réseau Africa Synergie est né en Belgique mais il fédère aujourd’hui des entrepreneurs éparpillés à travers plusieurs pays d’Europe. Nous avons également une antenne au Canada et une au Kenya.

Afrik : Les projets que vous soutenez sont exclusivement des projets d’Africains ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Nous recherchons des projets qui ont une attache avec l’Afrique. Même portés par un non-africain, pourvu qu’ils aient une relation avec l’Afrique.

Afrik : Existe-t-il d’autres réseaux européens de business angels pour Afrique ?

Jean-Baptiste Bokoto :
A moins qu’on puisse me prouver le contraire, je crois qu’Africa Synergie constitue le premier réseau africain de business angels.

Afrik : Comment expliquer que ces structures sont traditionnelles dans la culture anglo-saxonne alors que dans le monde francophone, elles apparaissent seulement maintenant ?

Jean-Baptiste Bokoto :
Le concept est né aux Etats-Unis au début de la décennie 1990. Il s’est naturellement développé dans les pays anglophones, particulièrement ceux qui sont culturellement proches des Etats-Unis, comme la Grande Bretagne.

Propos recueillis par David Cadasse dans le cadre des IVèmes Rencontres africaines sur l’intelligence économique et le développement en Afrique Fied 2003, Paris).

Pour joindre Africa Synergie.