Bush annonce une initiative de 350 millions de dollars pour l’Afrique

Le président américain, George Bush, a annoncé, mercredi au Ghana, une initiative américaine de 350 millions de dollars sur cinq ans ciblant les « maladies tropicales négligées » en Afrique.

Au cours d’une conférence de presse avec son hôte le président John Kufuor, le chef de l’Etat américain a déclaré que cette initiative était destinée à des maladies comme le glaucome. Il a également annoncé un fonds de 17 millions de dollars pour le Ghana dans le cadre de la lutte de ce pays contre le paludisme.

M. Bush, qui est arrivé au Ghana mardi dans le cadre d’une tournée africaine qui l’a déjà conduit au Bénin, en Tanzanie et au Rwwanda, a quitté Accra jeudi pour le Liberia.

Evoquant l’intention prêtée à son pays d’établir une base militaire en Afrique, il a qualifié ces allégations de « balivernes », expliquant que le Commandement régional américain pour l’Afrique (Africom) était une structure destinée à fournir une assistance militaire aux pays africains pour faire face aux conflits sur le continent.

« Nous n’envisageons aucune nouvelle base. Ce sont des balivernes. Je veux dissiper la notion selon laquelle l’Amérique déploie toutes sortes d’armées en Afrique. « C’est un moyen de rendre notre commandement adapté à la stratégie que nous mettons en place ».