Burundi : les auteurs de l’assassinat du général Nshimirimana identifiés

Au Burundi, le parquet a annoncé ce dimanche dans un communiqué avoir identifié les auteurs de l’assassinat contre le général Adolphe Nshimirimana, un proche du Président Pierre Nkurunziza.

Une semaine après l’assassinat d’Adolphe Nshimirimana, bras-droit du Président burundais Pierre Nkurunziza, ses assaillants ont été identifiés. En effet, ce dimanche, le Parquet a déclaré dans un communiqué avoir identifiés les exécutants de l’attaque à la roquette, qui a coûté la vie à Adolphe Nsimirimana. Selon le procureur de la République, certains d’entre eux ont été arrêtés.

Dès l’annonce de l’assassinat du général Nshirimimana, une véritable traque a débuté afin de retrouver les responsables. Le procureur de la République a précisé, « à ce jour, l’identité des auteurs exécutants du forfait est connue du ministère public, un certain nombre d’exécutants ont été appréhendés. Le reste des exécutants, ainsi que les planificateurs du crime, sont activement recherchés ».

En hommage à Adolphe Nshimirimana, une marche a eu lieu à Kamenga, quartier de Bujumbura, la capitale burundaise, lieu où le général a été abattu. Le coup d’envoi de la marche a été donné à partir du bar « Iwabo w’abantu », qui appartenait au défunt soldat. Pierre Nkurunziza, très en colère après l’assassinat de son plus proche allié, avait donné aux forces de sécurité sept jours pour retrouver les responsables, un délai bien respecté par les autorités.

Le 2 août dernier, l’un des hommes forts, du Président burundais, le général Adolphe Nshimirima, ancien chef d’état-major de l’ex-rébellion, a été abattu à Bujumbura dans une attaque à la roquette. Son décès a été confirmé par le conseiller en communication de la Présidence. Ses arrestations interviennent au moment où Bujumbura a été le théâtre d’échange de tirs entre policiers et insurgés durant plusieurs heures.

Lire aussi :

 Burundi : proche du Président, le général Adolphe Nshimirimana assassiné