Burundi: la Cour constitutionnelle valide la candidature de Pierre Nkurunziza

La candidature du président Pierre Nkurunziza a été validé par la Cour constitutionnelle ce mardi.

Le Parlement burundais qui avait demandé l’avis de la Cour constitutionnelle pour juger de la légalité de la candidature du président Pierre Nurunziza pour un troisième mandat à la tête du pays a eu sa réponse. L’institution suprême a validé la candidature du chef de l’Etat ce mardi.

Selon l’opposition, la candidature de Pierre Nkurunziza pour la Présidentielle de juin prochain viole la Constitution qui limite le nombre de mandats du chef de l’Etat à deux. Le Président sortant, qui a été officiellement investi candidat à la prochaine élection, samedi 25 avril, par son parti le CNDD-FDD, estime qu’ayant été élu en 2005 par le Parlement, il n’en est qu’à son premier véritable mandat.

Le vice-président de la Cour constitutionnelle en fuite

La candidature du chef de l’Etat a été validée par 6 juges sur les 7 censés rendre le jugement. Le vice-président, Sylvère Nimpagaritse, a décidé de fuir le pays pour ne pas céder aux pressions dont les membres de la Cour constitutionnelle ont été victimes pour rendre un jugement favorable à Pierre Nkurunziza.

« En mon âme et conscience, j’ai décidé de ne pas apposer ma signature sur un arrêt, une décision qui carrément est à côté de la loi et qui a été imposée de l’extérieur, qui n’a rien de juridique », a-t-il déclaré.