BurkinaBeduMonde soigne le mal du pays

Les expatriés africains peuvent se sentir très dépaysés lorsqu’ils quittent leur pays. Pour briser ce sentiment, BurkinaBeduMonde les accompagne dans la préparation de leur départ et leur arrivée. Le site leur offre aussi une multitude de liens pour garder contact avec l’Afrique.

S.O.S mal du pays. Quitter sa terre natale n’est pas toujours facile. Le site BurkinaBeduMonde tente d’atténuer le sentiment d’isolement qui ronge les expatriés. Même si son contenu n’a pas été réactualisé depuis de nombreux mois, il fournit une batterie de liens en rapport avec l’Afrique, et bien évidemment avec le Burkina Faso. De quoi garder contact avec ses racines.

Avant de partir, il faut se préparer. Tout d’abord, pour les candidats à l’émigration dans les pays anglophones : maîtriser l’anglais. BurkinaBeduMonde propose des sites d’apprentissage ou de perfectionnement de cette langue, avec en prime des adresses renvoyant à des dictionnaires en ligne. Une fois la remise à niveau achevée, c’est le moment de postuler. De nombreux sites d’offres d’emplois ou de stages en France, au Canada, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie sont disponibles. Si l’une des candidatures est acceptée, il faudra guerroyer pour obtenir un visa. BurkinaBeduMonde aiguille les demandeurs dans les démarches. Une fois tous ces « détails » réglés, en route pour la patrie choisie.

Bons plans restos

A peine arrivés, certains se demandent ce qui se passe dans leur pays. C’est le moment de cliquer sur les liens relayant les nouvelles d’Afrique. Après avoir ingurgité toute cette masse d’information, la faim se fait sentir. L’envie d’une spécialité africaine grandit à en devenir frustrante. BurkinaBeduMonde donne des adresses de restaurants où manger un maffe sauce arachide, un yassa-poulet au citron ou encore une soupe de gombos. Et les noms ont de quoi dépayser, à l’image du Souvenirs d’Afrique de Montréal (Canada) ou La Paillote Tropicale à Paris.

Si, malgré tout, l’éloignement de vos proches vous pèse trop, autant reprendre l’avion. Pas eu le temps de faire fortune ? Pas de panique. Le site burkinabé fournit les coordonnées de plusieurs opérateurs qui offrent des prix vraiment avantageux. Une fois rentré, un retour sur le site n’est pas de trop pour consulter les petites annonces. Ou, pourquoi pas, monter un projet que BurkinaBeduMonde propose de vous aider à mettre en place.

burkinabedumonde.org n’est plus en ligne