Burkina : près de 500 millions FCFA du Japon à la CENI pour l’organisation des élections

En guise d’accompagnement à l’organisation des élections présidentielle et législatives du 11 octobre prochain au Burkina Faso, le Japon a accordé un don d’un montant d’environ 497 millions de FCFA à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A Ouagadougou,

C’est un apport de près de 500 millions de F CFA que l’ambassadeur du Japon est venu annoncer au président de la CENI. C’est Masato Futaishi qui est allé annoncer la nouvelle au président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Barthélémy Kéré. Cette somme constitue un « fonds de contrepartie de l’aide alimentaire pour réaliser le projet de renforcement de capacité logistique de la CENI ».

Cette somme permettra à la CENI d’obtenir 21 véhicules de types pickup et 8 motocyclettes. Ces engins serviront, selon les termes de l’ambassadeur, à assurer en toute sécurité le transport du matériel, des documents électoraux, du transfert des résultats du scrutin et la supervision des élections.

Avec cette annonce, le Japon, par la voix de son ambassadeur « souhaite de tout son cœur » que cela permette d’organiser des élections présidentielle et législatives « de manière crédible et transparente ». Le Japon espère ainsi pouvoir contribuer à l’enracinement de la démocratie au Burkina Faso.

Rappelons qu’avant le Japon, la Chine-Taiwan et la France ( pour ne citer que les actes récents) avaient apporté chacune son aide pour une organisation réussie de ces élections au Burkina Faso. Une élection dont le budget total est estimé à un peu plus de 53 milliards de FCFA.