Burkina : les excuses de Diendéré à la Nation et l’intégralité de sa déclaration

Le général Gilbert Diendéré, auteur du coup d’Etat au Burkina Faso, s’est engagé, ce lundi soir, à rendre le pouvoir aux civils et à respecter le futur accord avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Il a aussi déploré les morts et dégâts que cette crise a engendrés, et a présenté ses excuses à la Nation. Voici l’intégralité de sa déclaration.

La déclaration de Gilbert Diendéré

Nous Général de brigade Gilbert DIENDERE, Président du CND, le Régiment de Sécurité Présidentielle,

  Déplorons les pertes en vies humaines, les blessés et les dégâts matériels, et présentons nos condoléances aux familles éplorées,

  Confirmons notre engagement à remettre le pouvoir aux autorités civiles de la Transition, à l’issue de l’accord définitif de sortie de crise sous l’égide de la CEDEAO

  Acceptons la libération du Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida en signe d’apaisement conformément au projet d’accord ;

  Nous engageons à œuvrer pour la cohésion de l’Armée ;

  Présentons toutes nos excuses à la Nation et à la Communauté internationale.

Ouagadougou, le 21 septembre 2015

Général de Brigade Gilbert Diendéré
Président du CND