Burkina : le saut en hauteur surfe sur le net

La championne de saut en hauteur burkinabée, Irène Tiendrebegogo s’affiche sur le web. Entre album de famille et résultats sportifs, elle nous offre un site chaleureux malgré une présentation monacale.

Il n’y a qu’un seul site consacré au sport au Burkina Faso, et c’est celui de la championne de saut en hauteur Irène Dimwaogdo Tiendrebegogo. On y apprend, entre autre, que son nom signifie  » Pense à demain « , et la jeune fille semble appliquer l’impératif de son patronyme puisqu’elle a choisi un médium d’avenir pour communiquer sur sa petite personne. Laquelle ne doit pas être si petite puisqu’Irène saute tout de même ses 1m92 !

Elle a vingt-trois ans, un minois délicieux et est venue à l’athlétisme un peu par hasard. Depuis le début de sa carrière, elle n’a cessé d’améliorer son record, passant de 1m80 à 1m92 entre 1992 et 1999 – on peut d’ailleurs cliquer sur sa table de progression annuelle. Malgré cela, elle n’a pas réussi à aller en finale ni à Atlanta ni à Séville. Mais qu’à cela ne tienne, Sydney n’est plus très loin et la championne se prépare. C’est sur la Côte d’Azur qu’elle s’entraîne depuis 1997, au sein du club du même nom.

Un top-model en baskets

Championne d’Afrique aux championnats de Yaoundé (Cameroun) en 1995, championne de France en salle pour l’AS Monaco en 98, championne de France en extérieur pour le même club en 99, elle remporte la même année une médaille d’argent aux Jeux Africains à Johannesbourg (Afrique du Sud).

Pédagogique, elle présente sa discipline – avec un saut décomposé en plusieurs photos -, son pays – avec carte à l’appui – , et son album de famille – Irène avec son entraîneur, Irène avec son chirurgien, Irène avec une casquette. Sur les autres photos, elle a l’air d’un top-model en baskets. Voilà de quoi réjouir ses fans masculins !