Burkina : le Premier ministre Zida annonce un report des élections de plusieurs semaines

Le Premier minsitre Isaac Zida est rétabli dans ses fonctions ce mercredi une semaine après le putch. Il annonce un report de plusieurs semaines des élections, qui étaient prévues pour octobre.

De notre correspondant à Ouagadougou

Une semaine après le putch, le Premier ministre de transition du Burkina Faso, Isaac Zida, a été rétabli dans ses fonctions ce mercredi. Dans une déclaration à la presse, il a évoqué un report de « plusieurs semaines des élections initialement prévues le 11 octobre, et jugé inimaginable de conserver en l’état l’unité des putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) ». « Pour les élections générales, il va falloir un aménagement technique par un report de plusieurs semaines, a déclaré aux journalistes le lieutenant-colonel Zida. Quant aux putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), au stade où nous en sommes, il est pratiquement inimaginable qu’on puisse conserver le RSP en l’état ».

Depuis mercredi dernier, le Burkina Faso est plongée dans une grave crise politique suite au coup d’Etat mené par le général Diendéré, ex-chef du RSP, proche de l’ancien président Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par la rue suite à un soulèvement populaire à son encontre.

Un accord d’apaisement de la situation a été signé mardi entre l’armée et des officiers du RSP. Le Président de transition Michel Kafando ainsi que son Premier ministre sont de nouveau rétablis dans leurs fonctions. Pour autant, la situation dans le pays reste toujours fragile, les questions de fonds n’étant toujours pas résolues, concernant notamment l’amnistie des putschistes. L’amnistie aux putschistes que la population burkinabè rejette catégoriquement est l’un des principaux points de blocage depuis le début des négociations. Et visiblement tout porte à croire qu’elle ne sera pas réglée de sitôt.