Burkina : l’attaque d’une église protestante fait 14 morts

Attaque au Burkina Faso

Une attaque meurtrière a été perpétrée ce dimanche 1er décembre, contre une église protestante au Burkina Faso. Le bilan est très lourd, car 14 morts ont été enregistrés, selon un communiqué du Gouverneur de Fada Ngourma.

« Une église protestante de Hantoukoura, dans le département de Foutouri, frontalière du Niger, province de la Komondjarie, a été cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des hommes armés non identifiés ». C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué signé par le Gouverneur de Fada Ngourma, qui fait par ailleurs état de 14 morts et de plusieurs blessés. Selon différents médias, l’assaut meurtrier a été signalé aux environs de 12 heures et il porte la signature d’une dizaine d’hommes lourdement armés.

Aussitôt après l’assaut meurtrier, des opérations de ratissage ont été menées par les forces de défense et de sécurité, pour traquer la bande armée, qui se serait enfui à bord de motos. Il faut signaler que des attaques attribuées aux groupes terroristes contre des églises sont monnaie courante au Burkina Faso. Et jusqu’ici, pas moins de 20 fidèles et religieux ont trouvé la mort dans des attaques djihadistes, notamment à Toulfé, localité du nord du pays, Zimtenga, toujours dans le nord, Dablo, une commune de la province du Sanmatenga, Silgadji, toujours dans le nord.

Début novembre, 37 personnes avaient péri et 60 autres blessées au cours d’une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés, contre un convoi minier d’une société canadienne. Cette attaque avait eu lieu lors d’une embuscade tendue sur la route entre Fada et le site de la mine Boungou, dans la région Est du Burkina Faso.