Burkina Faso : lourd bilan suite à l’explosion sur un site minier


Lecture 1 min.
Site minier
Mines

L’explosion sur un site minier artisanal au Burkina Faso a fait 63 morts, selon le dernier bilan publié, alors que lundi, 53 décès étaient déplorés.

Le bilan de l’explosion sur un site minier au Burkina Faso s’est alourdi, passant à un total de 63 personnes tuées. Hier lundi 21 février, les autorités de la localité de Gbomblora, dans la province du Poni, située au Sud-Ouest du Burkina Faso, avaient fait état de 59 personnes qui avaient péri dans cette catastrophe.

Selon les informations fournies par Cheick Alfa Compaoré, procureur du tribunal de grande instance de Gaoua, plusieurs familles ont pu récupérer les corps de leurs proches décédés dans cet incident pour procéder à leur inhumation, ajoutant qu’il restait encore une quinzaine de corps à identifier.

Si le ministère burkinabé des Mines a indiqué, pour sa part, que les circonstances de ce drame ne sont pas encore formellement établies, des témoins ont toutefois révélé que l’explosion s’est déclenchée sur le site d’orpaillage, dans un marché. Des explosifs stockés sur les lieux qui ont pris feu seraient à l’origine de ce drame qui a éploré ce pays d’Afrique de l’Ouest.

A lire : Afrique du Sud : 7 blessés dans l’explosion d’une raffinerie de pétrole

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter