Burkina Faso : l’exportation du beurre de karité atteint la barre de 34,2 milliards FCFA

Le beurre de karité est un produit multi usage, qui permet de prendre soin du corps, mais également des cheveux, des ongles et du visage. L’Afrique de l’ouest, à travers le Nigeria, le Burkina Faso et le Mali, demeure la plus grande exportatrice de ce produit dans le monde. Le pays des «hommes intègres», deuxième producteur mondial d’amandes de karité, a vu ses exportations passer de 52,7 millions de dollars (29,1 milliards FCFA) à 61,8 millions de dollars américains (34,2 milliards FCFA), en trois ans, rapporte l’Agence d’informations du Burkina Faso (AIB).

Connu et reconnu pour ses vertus hydratantes et nourrissantes, le beurre de karité est une excellente huile végétale pour le visage, utilisé en tant que crème ou encore en tant que masque hautement hydratant. Grâce à la présence de vitamines A, E et F et de latex, il possède un fort pouvoir nourrissant qui va venir hydrater en profondeur l’épiderme, même les peaux les plus sèches.

Malgré le fait que le Nigeria soit le plus grand producteur de noix de karité, c’est le Burkina Faso qui est le plus grand exportateur de beurre de karité au monde. Deuxième producteur mondial d’amandes de karité, le pays des «hommes intègres» a vu ses exportations passer de 52,7 millions de dollars (29,1 milliards FCFA) à 61,8 millions de dollars américains (34,2 milliards FCFA), en trois ans, rapporte l’Agence d’informations du Burkina Faso (AIB), citant un rapport de la Banque Africaine de Développement (BAD).

« Les revenus des exportations de la filière (karité) sont passés de 52,7 millions de dollars américains en 2016 à 61,8 millions de dollars américains en 2019 », indique une fiche de la BAD transmise le mercredi 29 juillet 2020 à l’AIB. Les mêmes informations indiquent que le Projet d’appui au développement intégré de la filière karité pour l’autonomisation économique des femmes (PADIFK), mis en œuvre entre 2016 et 2019 au Burkina Faso, a favorisé cette croissance.

Le Burkina Faso exporte beaucoup le beurre dans plusieurs pays à travers le monde, notamment vers la France, le Ghana, la Malaisie, les Pays-Bas et l’Allemagne et des amandes en grande partie, vers le Danemark, le Ghana, le Togo et l’Inde. Les produits cosmétiques sont surtout envoyés au Togo, en France et aux États-Unis. À rappeler que le Burkina Faso est le deuxième producteur mondial d’amandes de karité derrière le Nigeria avec une production annuelle de 450 000 à 600 000 tonnes.