Bruxelles, Attentats : un engin explosif et un drapeau de l’EI trouvés

Un drapeau de l’organisation Etat Islamique et un engin explosif ont été trouvés lors de perquisitions menées dans la région de Bruxelles après les attentats qui ont ensanglanté la Belgique.

Des perquisitions qui ont été menées, ce mardi 22 mars 2016, dans la région de Bruxelles après les attentats qui ont frappé la Belgique, ont permis de découvrir un drapeau de l’organisation Etat Islamique et un engin explosif dans la commune de Schaerbeek.

Suite aux attaques sanglantes perpétrées à Bruxelles ce mardi 22 mars, les enquêteurs belges, accompagnés de leurs homologues français, ont procédé à de nombreuse perquisitions dans la capitale et ses alentours. Les forces de l’ordre ont ainsi découvert à Schaerbeek, une commune du nord de Bruxelles, un engin explosif et un drapeau de l’organisation Etat islamique.

L’engin explosif contenait entre autre des clous, indique un communiqué du parquet, ajoutant que « les enquêteurs ont également découvert des produits chimiques ». Un détail similaire aux attaques du métro et à l’aéroport de Bruxelles. En effet les bombes qui ont explosé, causant la mort d’une trentaine de personnes et faisant plus de 200 blessés, auraient pu contenir elles aussi des clous.

Pour sa part, le Professeur Marc Decramer, directeur du centre hospitalier de Gasthuisberg à Louvain, a indiqué que « la plupart des victimes ont surtout des fractures, des brûlures ou des coupures profondes à cause du verre et probablement des clous qui se trouvaient dans les bombes confectionnées ».