Braquage au Cameroun : un mort, un blessé et 206 millions de francs CFA emportés

Habillé en haillon et soutenu par des complices, l’homme a ouvert le feu sur les forces de l’ordre convoyant les fonds et a emporté 206 millions de francs CFA. Ce braquage de la banque panafricaine Ecobank a fait un mort et un blessé.

(De notre correspondant)

Un mort, un blessé et 206 millions de francs CFA emportés, c’est le bilan de ce braquage qui défraie actuellement la chronique dans la capitale économique camerounaise, Douala. D’après les témoins de la scène, il était environ 17h30, mardi 23 avril, lorsque les malfaiteurs ont pris d’assaut Ecobank.

Selon ces derniers, à l’arrivée de la fourgonnette de transfert d’argent de Transval Cameroun, les hommes armés ont intercepté les employés de la compagnie de transfert d’argent qui se trouvaient à l’entrée de la structure bancaire. Puis, deux des malfrats ont ouvert le feu en tirant directement sur les gendarmes qui escortaient l’argent. L’un sera alors touché au pied et l’autre dans le dos, confirmera plus tard une source policière. Ainsi, les malfrats se sont saisis de la mallette d’argent tombée contenant 206 millions de francs CFA pendant la fusillade avant de s’enfuir.

Quelques heures plus tard, l’un des gendarmes, le gendarme major Samuel N grièvement blessé, rend l’âme à l’hôpital. Quand aux trois agents de la société de transfert de fonds Transval Cameroun, qui se trouvaient au bord du véhicule de convoi, ils sont en garde à vue à la légion de la gendarmerie du littoral pour les besoins de l’enquête.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la légion de gendarmerie de Douala, les braqueurs, encore non identifiés, auraient emporté plus de 200 millions de francs CFA. Et s’ils n’ont pas pu être identifiés, c’est parce qu’au moment des faits, les caméras de sécurité de la banque avaient changé de direction.

En mars 2011, Ecobank, la banque panafricaine avait fait l’objet d’ un braquage assez spectaculaire orchestré par des hommes lourdement armés, ils avaient emportés plus de 900 millions de francs CFA.