Bouteflika de retour de son voyage médical à Genève rassure l’Algérie

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est rentré chez lui samedi après un voyage de six jours à Genève pour des examens médicaux, a indiqué la présidence. Son retour met fin, provisoirement sans doute, aux craintes de la population et des médias qui l’imaginaient dans un état critique.

Le président Bouteflika est de retour de son voyage à Genève, qui est le dernier en date d’une longue série de déplacement à l’étranger pour raisons médicales depuis son AVC, accident vasculaire cérébral, en 2013. Bouteflika, 81 ans, a fait quelques apparitions publiques depuis cette date, mais chacun de ses voyages relancent les supputations sur le développement des séquelles de son accident et son incapacité à diriger le pays. Débat d’autant plus vil que ses proches souhaitent sa candidature aux élections présidentielles d’avril prochain.

Des informations publiées par le journal Mondeafrique annonçaient en fin de semaine dernière qu’Abdelaziz Bouteflika était soigné au huitième étage du service oncologie de l’hôpital cantonal de Genève, dans l’aile des malades en phase critique. Le site précisait même qu’à Genève, toutes les précautions avaient été prises par l’entourage du chef de l’Etat algérien pour empêcher que la moindre information ne soit publiée sur l’état de santé de Bouteflika.

Des informations démenties par Algerie Part donnait des informations précises sur l’état de santé du président algérien et annonçait son retour au pays. Retour confirmé en termes très laconique aujourd’hui par un communiqué de la présidence : « Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a regagné Alger ce samedi 1er septembre 2018, après un bref séjour à Genève où il a effectué des contrôles médicaux périodiques« .

Abdelaziz Bouteflika, en poste depuis 1999, n’a pas encore fait savoir s’il se présenterait pour un nouveau mandat.