Botswana : les barrages vidés par la sécheresse

Le niveau des eaux aux barrages du Botswana continue de baisser. La saison des pluies n’a en effet pas apporté suffisamment de précipitations pour les remplir. Le barrage de Gaborone, capitale du pays, a atteint son plus bas niveau enregistré depuis sa construction dans les années 1960, rapporte Xinhua. « C’est la première fois dans l’histoire que le barrage de Gaborone se trouve à un taux de remplissage de 13 %. En 2004 et 2005, il avait baissé jusqu’à 16 %, mais il s’était rempli en 2006 », a rapporté la directrice des communications de la WUC, Matida Mmipi.