Blaise Compaoré ne se rendra pas en Côte d’Ivoire

Les chefs d’Etat africains du panel créé fin janvier par l’Union africaine pour dénouer la crise ivoirienne, opposant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara depuis l’élection présidentielle du 28 novembre, doivent présenter lundi à Abidjan des propositions. Ils étaient réunis dimanche à Nouakchott, en Mauritanie, pour préparer ce rendez-vous. Mais l’un des cinq présidents, le Burkinabè Blaise Compaoré, contre lequel les partisans du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo sont mobilisés depuis des semaines, a finalement renoncé à se rendre en Côte d’Ivoire lundi, a appris l’AFP auprès de la présidence à Ouagadougou. Aucun des participants à la réunion en Mauritanie n’a fait de déclaration à l’issue du conclave de plus de six heures. « Le travail progresse », a simplement dit le président tanzanien Jikaya Kikwete.