Benzema : un message de solidarité qui divise


Lecture 2 min.
Karim Benzema
Karim Benzema

Karim Benzema est une nouvelle fois au centre de la polémique. Son message de solidarité adressant ses prières pour les habitants de Gaza suscite une vive polémique. 

Karim Benzema a exprimé son soutien à la Palestine dans un message posté sur X (ex Twitter), le 12 mai 2021. Dans ce post, il a écrit : « Toutes nos prières pour les habitants de Gaza victimes de ces bombardements injustes qui n’épargnent ni femmes ni enfants« .

Ce message, défend effectivement les habitants de Gaza. Mais il n’est pourtant pas polémiste puisqu’il ne prend pas parti pour la Palestine ou Israël et ne défend en aucune façon les assassinats perpétrés par le Hamas il y a 10 jours. Pourtant, en raison de la personnalité du joueur, le message a été largement largement partagé et a suscité de nombreuses réactions, certaines positives et d’autres très négatives.

Une partie des internautes salue Benzema pour son courage et son engagement. En effet, rares sont aujourd’hui les voix de personnes célèbres qui défendent le peuple palestinien de Gaza dans les médias. Tandis que d’autres l’ont critiqué pour avoir pris position dans un conflit politique. Parfois en des termes très durs ou insultants.

Karim Benzema a l’habitude de créer la polémique en France, même sans rien faire. Musulman pratiquant, il a montré, avec son palmarès exceptionnel, que ramadan peut rimer avec efficacité devant le but.

Un message de solidarité sans prise de position extrémiste

A cette heure, le message a été partagé plus de 150 000 fois et a reçu plus de 500 000 likes. Dans le post, Benzema n’a pas mentionné Israël ou la Palestine par leur nom, mais il a utilisé les termes « bombardements injustes » et « habitants de Gaza ». Cependant, le déchainement des réactions montre l’impossibilité aujourd’hui encore d’avoir un message de soutien au processus de paix dans le conflit israélo-palestinien.

Les propos de l’attaquant d’Al-Ittihad ont même entrainé un déchainement d’insultes. Benzema n’a pas fait d’autres commentaires sur le sujet depuis. Sans doute pour ne pas ajouter de l’huile sur le feu.

Aujourd’hui, comme beaucoup de personnes originaire du Maghreb, il a du mal à accepter la position tranchée des gouvernements occidentaux qui semblent faire peu de cas des habitants de Gaza. En cela, il est assez proche de la position de l’Algérie, le pays de ses parents.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter