Bénin : un homme tué par des éléphants à Dunkassa

Un accident s’est produit au Bénin, le mardi dernier. Un homme a été tué par une colonie d’éléphants, à Dunkassa, dans la Commune de Kalalé, département du Borgou.

Agé de la quarantaine, Souley Gourouman, agriculteur et tradi-praticien est allé chercher des racines et des feuilles d’un arbre dans la forêt classée des trois rivières. Malheureusement, il a été surpris par des éléphants venus s’abreuver au bord de la rivière appelée «Tassinnin».

Pris dans le piège de ces pachydermes, Souley Gourouman, n’a pu se sauver de l’étau. Il a été attaqué par l’un des éléphants qui l’a projeté très loin. Il a aussi été conduit d’urgence à l’hôpital de zone Sounon Sero de Nikki, il a rendu l’âme. Une tragédie survient après celui de 2013, où un éléphant a tué trois personnes, dont un directeur d’école à Dunkassa.

Cependant, le colonel-lieutenant Théophile Sinan Donwérou, chef de l’inspection forestière du Borgou avait alerté sur une station radio sur la présence d’un éléphant en divagation à N’Dali. Malheureusement, le message n’a pas été certainement pris au sérieux par la population, qui a continué à fréquenter cette forêt, comme si de rien n’était.

Pourtant, le colonel-lieutenant Théophile Sinan Donwérou avait conseillé aux populations la méthode du bruitage ou l’encens de piment afin de les repousser.