Bénin : Joël Aïvo accompagné par les bénédictions de deux rois

Candidat pour la prochaine élection présidentielle en 2021 au Bénin, le professeur Joël Aïvo, en tournée de prise de contact avec les populations à Kétou et à Pobè, est allé s’incliner devant les rois de ces deux villes pour obtenir leurs prières et bénédictions. Son ambition est d’être porté à la tête de la magistrature suprême du pays, en 2021.

Malgré la pandémie de Covid-19, Joël Aïvo, l’agrégé de droit public et potentiel candidat pour l’élection présidentielle de 2021, multiplie les contacts avec les populations des villes et contrées du pays. En effet, la délégation du «Rassemblement» était en contact avec les populations de Kétou et de Pobè. Avant de prendre langue avec ces populations, le leader charismatique du «Rassemblement» a rendu visite aux chefs traditionnels de ces deux villes chargées d’histoires.

L’ex-président de l’association béninoise du droit constitutionnel, le professeur Joël Aïvo, s’est rendu au palais royal de Kétou pour s’incliner devant sa majesté Akanni Adédounloyé Adéromonla, pour solliciter ses prières et ses bénédictions. Après cette étape, il s’est rendu au palais royal de Pobè où le même exercice a été fait avec sa majesté Adé Kiwo Otèbolè.

Après ses salutations d’usage auprès des chefs des deux villes, la délégation du «Rassemblement» s’est entretenue avec les populations, avant de mettre le cap sur Ikpinlè. À chaque étape de sa tournée, il y a toujours une question qui revient de façon récurrente de la part des populations. C’est la question relative au principe de parrainage contenu dans le code électoral.

Pour beaucoup, c’est le premier défi à relever par le professeur Joël Aïvo, avant toute action de terrain. Mais ce dernier ne voit pas les choses de la même façon. « Nous allons utiliser toutes les ressources constitutionnelles pour déverrouiller le parrainage », a déclaré le constitutionnaliste.