Barack Obama victime de la peur de l’islam ?

Barack Obama portant des vêtements traditionnels somaliens.

Une photo de Barack Obama en tenue traditionnelle somalienne circule actuellement sur Internet. Le clan d’Hillary Clinton, sa rivale pour l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine, n’y serait pas pour rien. Le sénateur de l’Illinois soupçonne une tentative visant à effrayer ses électeurs potentiels, dans un pays où l’islam n’est pas très bien vu.

La campagne des primaires américaines entre les démocrates est elle en train de virer au scabreux ? Un site Internet a publié une photo de l’Associated Press où Barack Obama porte des habits traditionnels somaliens lors d’un voyage au Kenya, en 2006. Ce site prétend que l’équipe de campagne d’Hillary Clinton est à l’origine de sa diffusion, ce que réfute cette dernière. Il semble cependant que quelqu’un tente de lier le sénateur de l’Illinois à l’islam au travers de ce cliché, dans une société américaine où cette religion n’est généralement pas très bien vue.

« Tenue de nomade »

Yusuf Garaad Omar, du service somalien de la BBC, éclaire sur la signification purement traditionnelle – et aucunement religieuse » – de ces habits. « Ces habits sont portés de façon courante par les peuples nomades, explique-t-il. Ils n’ont pas d’autre signification dans la culture somalienne. Lorsqu’on voit une personne habillé ainsi, on comprend que c’est un nomade. Rien de plus. » Au même titre que des « clés de la ville » sont offertes à des hôtes prestigieux dans plusieurs villes européennes, ces habits furent offerts par un conseil pour la paix et le développement dans la région.

Revenant sur cette affaire, Barack Obama a évoqué une « peur belliqueuse des plus honteuse et offensante » comme étant la raison se cachant derrière la diffusion de la photographie. « Si l’équipe de Barack Obama veut suggérer qu’une photo le montrant habillé en tenue somalienne traditionnelle est susceptible de créer des dissensions, elle devrait avoir honte. Hillary Clinton a porté l’habit traditionnel de pays qu’elle a visités et a fait publier largement ces photos », a rétorqué dans un communiqué la directrice de campagne de l’ex-première dame américaine, sans revenir sur la diffusion de la photo.

Clinton menacée dans l’Ohio et le Texas ?

Maggie Williams accuse même Barack Obama de « tentative manifeste et transparente de détourner l’attention des problèmes graves auxquels notre pays est confronté aujourd’hui ». Cela dit, la méfiance du métisse américano-kenyan ne semble pas complètement injustifiée. Deux bénévoles de la campagne dans l’Iowa de la sénatrice de New York ont démissionné en décembre après avoir transmis un courriel expliquant que le sénateur de l’Illinois était un musulman susceptible d’avoir des dessins funestes pour les Etats-Unis. Pur mensonge : Obama n’a jamais été musulman et passe son temps à démentir les rumeurs disant le contraire.

C’est dans contexte de méfiance que les deux candidats à l’investiture pour la présidentielle, qui ont tenu mardi soir leur 20e débat, que se préparent les deux prochaines primaires, le 4 mars. Un sondage de l’université de Quinnipiac montre qu’Hillary Clinton gagnerait les primaires dans l’Ohio avec 51% des voix, contre 40% à son adversaire. Une nette remontée pour Barack Obama, crédité deux semaines plus tôt de seulement 34% des suffrages. Pour les caucus du Texas, un sondage pour la chaîne américaine CNN donne Barack Obama gagnant avec 50%, contre 46% pour Hillary Clinton. La campagne diffamatoire visant Barack Obama serait-elle alors synonyme de perte d’espoir dans le clan Clinton ?