Barack Obama prévoit de régulariser 12 millions de clandestins

Au cours d’une conférence de presse, tenue ce mercredi à la Maison Blanche, Barack Obama a présenté ses priorités pour le début de son second mandat. Parmi elles, se trouve en bonne place le projet de loi sur la régularisation des clandestins.

Barack Obama est attendu au tournant. Le 44e président des Etats-Unis, réélu le 6 novembre dernier, sait qu’il devra durant ce second mandat tenir toutes ses promesses. Le locataire de la Maison Blanche a promis, ce mercredi au cours d’une conférence de presse, de faire voter une réforme de l’immigration.

« L’autre priorité est la réforme de l’immigration, dans le sens d’une régularisation des quelque 12 millions de clandestins qui sont déjà ici aux Etats-Unis », indique BBCAfrique. Pour parvenir à ses fins, Barack Obama aura besoin du soutien des députés républicains, majoritaires à la Chambre des représentants. Le président réélu « révèle que des négociations ont déjà commencé avec les républicains sur ce dossier et qu’un texte pourrait voir le jour « très bientôt » » après son investiture, prévue le 21 janvier ».

Pas de naturalisation

Ce projet de loi sur l’immigration n’inclurait pas la naturalisation. Il s’agirait « simplement » d’octroyer un statut légal aux clandestins, qui pourraient ainsi vivre et travailler aux Etats-Unis en toute légalité. Les Africains sont largement concernés.

Au cours de cette conférence de presse tenue à la Maison Blanche, Barack Obama s’est également exprimé sur d’autres dossiers importants : notamment le scandale sur la démission du patron de la CIA David Petraeus ou encore sur la résolution de la crise budgétaire des Etats-Unis.