Barack Obama président: Yes he did !

L’émotion est retombée ! Les commentaires fusent de partout. Nous sommes en France et lors d’un dîner, une française bluffée par cette élection, m’affirme : « Wouah, je suis heureuse parce qu’il est super-super intelligent ce Barack Obama ! Pour moi, il n’est pas noir… » Tout est parti de là !

Voilà le genre de commentaires qui me laissent perplexe, car pour certains ici, Barack Obama a été élu pour toute autre raison, mais certainement pas pour la couleur de sa peau. Soit ! Et fort heureusement, il n’a pas été élu que pour ça ! Ce n’est qu’une composante de ce qu’il est ! Car bien évidemment, Barack Obama est un homme intelligent, sinon, il ne serait pas arrivé là où il est ! Intelligent d’avoir su lors de sa campagne, dépasser le critère racial et attirer à lui les voix blanches. Mais pour les Noirs, il est d’abord Noir. Qu’on se le dise ! Métis ensuite, un trait d’union entre les peuples de race blanche et noire, enfin un Symbole incontestable pour les descendants d’esclaves ou Afro-américains aujourd’hui. Alors, qu’on les laisse savourer leur fierté ! Car cette génération d’hommes et de femmes, qui a subi la ségrégation liée à la simple couleur de leur peau, se projette aujourd’hui en cet homme issu d’un père kenyan et d’une mère blanche. Une femme noire américaine a dit à sa fille lors de la proclamation des résultats : « Aujourd’hui, je me sens vraiment chez moi ! » Et Jesse Jackson, le révérend de la cause noire, n’a t-il pas versé des larmes d’émotion pour Barack Obama tout comme Oprah Winfrey ? Et refuser, chère madame, ce symbole, refuser cette fierté aux Noirs Américains, c’est méconnaître leur histoire, c’est renier le combat des pères Noirs de l’Amérique, j’entends Rosa Parks, qui dit Non dans un bus un jour à Montgomery en Alabama, j’entends Malcom X, qui lutta à sa manière pour la reconnaissance des Droits des Noirs, j’entends le Révérend Martin Luther King, à qui un rêve fut donné, et qui aujourd’hui s’accomplit en la personne de Barack Obama. J’entends toux ceux qui ont donné de leur sang et de leurs souffles pour atteindre une égalité entre les hommes. Barack Obama l’a accompli à sa façon ! Et voilà sa plus belle victoire ! Réunir les Blancs et les Noirs, autour d’un seul et même rêve : The American Dream ! Ou si vous préférez, un peu comme lors de la victoire de l’équipe de France au Mondial 2008 ! Mais la comparaison s’arrête là…

En France, pour certains, le fait que Barack Obama soit arrivé à la présidence des Etats-Unis reste une exception américaine ! Un fait possible dans le nouveau Monde. En Europe et particulièrement en France, les minorités ont encore bien du mal à être reconnues ou à émerger sur le plan politique. Une réalité bien trop palpable hélas. Et si certains esprits demeurent réfractaires au changement ou cherchent à justifier cette victoire d’une façon ou d’une autre, cela prendra sans doute un peu plus de temps ici, pour espérer égaler le pas de géant qu’a fait l’Amérique en élisant Barack Obama !

Quelques soient les qualités de Barack Obama, Dieu sait qu’il en possède, le phénomène nous touche, nous exalte, car il est aussi noir. Tout comme il n’y a pas si longtemps en Amérique, quelques soient les qualités d’un être humain, il a été discriminé sur un simple constat visuel : sa peau noire ! Pourtant, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme dit en préambule : « Nous sommes tous nés libres et égaux en droit… », mais de grâce, ne méconnaissons pas l’Histoire des peuples, afin de mieux avancer vers le futur ! Ensemble !

Et grâce à l’aura, au charisme, à l’intelligence, à la volonté, au métissage et la vision de Barack Obama, le 44ème président des Etats Unis, un pas immense a été fait dans le rapport des races – je n’aime pas ce mot –, mais évitons de nous voiler la face, chère madame. Et je suis sûre que de là où ils se trouvent, Abraham Lincoln, Rosa Parks, Marcus Garvey, Martin Luther King, Malcolm X et tous les autres sourient…

Enfin, chère Madame, chère concitoyenne, ne soyez pas étonnée si demain, dans votre pays la France, davantage de citoyens, issus des minorités se lèvent pour briguer de hauts postes et concrétiser les espoirs de cette France métissée, cette France black, blanc et beur… Cela a déjà commencé d’ailleurs. Et ils s’inspireront très certainement du symbole que représente Barack Obama, un Homme qui ne saurait être réduit à sa simple intelligence ou sa simple couleur de peau ou que sais-je encore…

Mais Barack Obama restera aussi dans l’histoire comme le premier président noir des Etats-Unis d’Amérique ! Yes he did !

 Consulter le blog de Mame Diarra Diop, journaliste et écrivain