Ballon d’Or : Roger Milla parle de discrimination à l’égard des Africains

Roger Milla, ancien joueur du Cameroun
Roger Milla, ancien joueur du Cameroun

Après le Sénégalais Habib Bèye et son compatriote Joseph Antoine Bell, la légende camerounaise Roger Milla, a poussé un gros coup de gueule contre les organisateurs du Ballon d’Or, qui selon lui, ne veulent pas que les joueurs africains le gagnent. C’est d’ailleurs ce que pensent de nombreux observateurs sur le continent. À ce jour, George Weah reste le seul joueur africain à avoir remporté le Ballon d’Or, en 1995.

L’Afrique a toujours produits de grands footballeurs, surtout ces deux dernières décennies et qui mangent à la même tables que les stars d’autres continents, à l’instar Samuel Eto’o, Didier Drogba, Yaya Touré, Mohamed Salah, Riyad Mahrez, Sadio Mané…, qui auraient pu mériter, à un moment donné de leur carrière, ce titre honorifique. Mais, George Weah reste à ce jour le seul joueur africain à avoir remporté le Ballon d’Or. C’était en 1995. Une chose qui a été fustigée par des anciens comme Habib Bèye, Joseph Antoine Bell et même la légende Roger Milia.

«L’Occident n’a jamais aimé que les joueurs africains gagnent le Ballon d’Or. George Weah a gagné le Ballon d’Or à juste titre et les hommes n’ont rien pu faire parce que cette année-là, George était le meilleur et tout le monde l’a vu et était convaincu qu’il était le meilleur. Maintenant, ils ne veulent pas que les joueurs africains gagnent ce prix. À mon avis, ce que Mohamed Salah fait est merveilleux et extraordinaire, Sadio Mané aussi», a martelé le «vieux Lion Indomptable», qui avait permis au Cameroun d’illuminer toute l’Afrique, en se hissant en quart de finale de la Coupe du monde 1990, en Italie.

«Les responsables de ces institutions de football doivent être honnêtes et admettre leurs qualités», a ajouté Roger Milla, qui doute de la transparence de l’attribution du ballon d’Or et qui estime qu’il y a une part de discrimination à l’égard des footballeurs africains.