Authentiquement vôtre !

Source, le deuxième album du groupe malgache N’Java, brille par la finesse et la richesse de ses productions. Un univers enivrant et entraînant qui, à n’en pas douter, saura étancher votre soif de découverte.

La musique malgache est l’un des parents pauvres de la production sub-saharienne. Elle reste éclipsée par les pays ténors de la scène musicale d’Afrique noire tels que la Côte d’Ivoire, le Congo, le Sénégal ou encore le Mali. Le groupe N’Java relève le défi de belle façon avec son deuxième album, Source, qui s’érige comme porte-drapeau de la culture malgache. Ni folklore, ni fusion, la présente production développe son propre univers. Il ne serait pas étonnant que vous tombiez sous son charme.

Ils sont cinq frères et soeurs. Les filles, Monika et Lala, au chant. Les garçons, Dozzy, Maximin et Pata, aux instruments. Issus d’une famille de 15 enfants, ils ont choisi la musique pour s’exprimer. A moins que ce ne soit l’inverse, tant leur son semble couler de source. Pour être horriblement générique, nous dirons simplement qu’il s’agit là d’une excellente world music pleine de profondeur et de justesse.

Autour de la guitare malgache

Au centre de la musique de N’java : la guitare. Mais pas n’importe laquelle. Le marovany, la guitare malgache, étrange instrument avec des cordes des deux côtés que l’on joue à trois doigts. Dozzy n’est toutefois pas qu’un artisan de la tradition. Donnez-lui une guitare classique et il vous enflammera tout aussi aisément les cordes. Pour l’épauler dans son oeuvre rythmique, la basse de Maximin aux riffs justes et surtout les percussions de Pata, remplissent leur office avec entrain pour construire de très bonnes boucles musicales.

Rassurez-vous, les deux soeurs ne sont pas là pour faire de la figuration. Emmené par Monika, le duo vocal se fond totalement dans la musique. En malgache dans le texte, universelles dans la mélodie, les voix font partie intégrante de l’univers N’Java. Du très évocateur  » Sifaky’n’Jive  » au très groove  » Androy wave « , Source est un album que l’on savoure avec une douce délectation.

N’Java, Source, 2001 EMI

N’Java sera en concert le 15 mai à Paris au New Morning

Commander le disque .