Au rythme de la CAN 2022 : à Douala, les vendeurs de maillots se frottent les mains


Lecture 2 min.
Vente de maillots et vuvuzela
Vente de maillots et vuvuzela

Alors que la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations bat son plein actuellement dans plusieurs villes du Cameroun, les maillots, drapeaux, drapelets, vuvuzelas ou encore des sifflets se vendent comme de petits pains. À Douala, les commençants ont redynamisé le secteur de la vente de gadgets et accessoires sportifs, et chaque supporter vient acheter les couleurs de son équipe. On retrouve les maillots des grandes nations africaines de football, mais aussi des pays qui ont une forte communauté dans la ville.

Envoyé spécial au Cameroun,

Douala est aux couleurs de la Coupe d’Afrique des Nations. Les marchés de la ville sont bondés de gadgets et accessoires sportifs. On retrouve les maillots de presque tous les pays qualifiés à cette phase finale de la CAN. Ainsi, du Boulevard Ahmadou Ahidjo à Akwa au carrefour Bonakoumouang, les maillots, drapeaux, drapelets, vuvuzelas ou encore des sifflets se vendent comme de petits pains.

« En ce moment, tout se passe bien au marché, par rapport à la période d’avant la CAN. Les supporters viennent tous les jours pour acheter des maillots. Il y a des maillots de beaucoup de pays qui prennent part à cette CAN. Mais actuellement, celui du Cameroun est le plus vendu puisqu’on est parmi les Camerounais », a indiqué un commerçant.

Vente de maillots Vente de maillots, de vuvuzela et d'alcool

Le marché des gadgets et supports d’animation de cette CAN connaît un rush, avec tout de même des prix qui ont connu une hausse. Les clients ont le choix sur différentes gammes selon le poids de leur porte-monnaie. « Nous vendons les maillots entre 10 000 et 15 000 FCFA, les vuvuzelas coûtent entre 3 000 et 5 000 FCFA. Ici, nous en avons pour toutes les bourses », a-t-il ajouté, tout en vendant certains de ses articles à des clients qui sont venus interrompre notre conversation.

Pour l’heure les vendeurs se frottent les mains et espèrent que cela va crescendo au fil de la compétition, pour espérer faire de bonnes affaires.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter