Attentats de Paris : au moins cinq personnes interpellées à Bruxelles

Depuis dimanche soir, au moins cinq personnes ont été interpellées à Bruxelles dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris.

L’enquête se poursuit concernant les attentats de Paris. Au moins cinq personnes ont été interpellées, depuis dimanche soir, à Bruxelles dans le cadre de l’enquête sur les attaques terroristes les plus meurtriers de Paris, a indiqué le parquet fédéral belge. Selon le parquet, un troisième individu a été privé de liberté en même temps que deux frères dont l’interpellation avait été annoncée dès dimanche soir. Toujours selon le parquet belge, deux personnes supplémentaires ont été emmenées par la police, ce lundi matin, après une autre perquisition.

Concernant l’un des suspects des attentats de Paris, Salah Abdeslam, il est toujours activement recherché par les polices belge et française. En théorie, seul rescapé des cerveaux présumés des attaques du 13 novembre, les enquêteurs, qui ont perdu sa trace à Bruxelles au lendemain même des attentats. Ils s’interrogent toujours sur son rôle dans les attaques qui ont meurtri la capitale parisienne et ses réelles intentions le soir des frappes.

Aurait-il acheté des détonateurs plusieurs semaines avant les faits ? Les enquêteurs s’interrogent sur la question. Pas plus tard que le lundi 23 novembre, un objet apparaissant comme étant une ceinture d’explosifs a été découvert par des éboueurs ramassant des encombrants abandonnés sur un trottoir de la rue Chopin, près de la station de métro Châtillon-Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Il pourrait, selon les enquêteurs, s’agir de l’engin que portait Salah Abdeslam, le 13 novembre au soir.

Selon les informations du journal Le Parisien, il aurait acheté en octobre dernier une dizaine de détonateurs dans une boutique du Val-d’Oise. D’après le gérant de cette société qui s’est confié au Parisien, il aurait reconnu Salah Abdeslam à partir de l’avis de recherche diffusé après les attentats. Selon Le Parisien, il se serait rappelé de cet homme dont le comportement l’avait intrigué et aurait prévenu les services de police.