Attentat en Somalie : un kamikaze norvégien de 60 ans mis en cause

Le kamikaze de l’attentat suicide à la voiture piégée dans la localité de Buula Burde est, contre toute attente, un Norvégien de 60 ans.

Contre toute attente, le kamikaze à l’origine de l’attentat-suicide contre des troupes africaines et somaliennes dans la localité somalienne de Buula Burde, est en réalité un Norvégien d’origine somalienne de 60 ans, ont annoncé ce mercredi les insurgés somaliens shebabs. « Le kamikaze de Bulla Burde était un homme de 60 ans, venu de Norvège pour combattre les ennemis d’Allah », a expliqué un porte-parole des shebab, Abdulaziz Abu Musab, identifiant celui-ci comme Abdullahi Ahmed Abdulle, ayant la double nationalité norvégienne et somalienne.

Le drame a eu lieu mardi vers 03h00 du matin. Un commando shebab, à qui le véhicule-suicide avait ouvert la voie, a en effet attaqué un hôtel où étaient stationnés des militaires somaliens et djiboutiens de la force de l’Union africaine (AMISOM), à Buula Burde, située à 200 km environ au nord de Mogadiscio, faisant plusieurs morts dans leurs rangs, selon l’AMISOM qui n’a pas fourni de bilan précis.

Pourtant la localité de Buula Burde, l’un des anciens bastions des shebab, avait été reprise aux shebab le 13 mars, dans le cadre d’une offensive d’ampleur, lancée au début du mois de mars par l’AMISOM, appuyée par des forces pro-gouvernementales somaliennes, dans plusieurs provinces du pays. L’AMISOM, déployée depuis 2007 en Somalie et forte depuis janvier de 22 000 hommes, a repris en deux semaines six localités aux shebab. Pour autant, les shebab continuent de mener régulièrement des attaques meurtrières, dans le but de déstabiliser le fragile pouvoir en place et tuer le maximum de personnes.