Attaques racistes : quand Copé accuse Taubira !

Christiane Taubira a été victime à plusieurs reprises d’attaques racistes ces dernières semaines. Mercredi, la ministre de la Justice s’était étonnée qu’aucune « belle et haute voix ne se soit levée » pour pointer le danger pour « la cohésion sociale ». Ce dimanche, sur France 3, Jean-François Copé a dénoncé ne pas avoir reçu l’appui de Taubira quand il a été victime d’attaques antisémites.

La ministre de la Justice a été victime à plusieurs reprises d’attaques racistes ces dernières semaines. Comparé à un singe par une élue du FN, puis traitée de guenon par des jeunes, Christiane Taubira s’était d’ailleurs étonnée mercredi qu’aucune « belle et haute voix ne se soit levée » pour pointer le danger pour « la cohésion sociale ». Interpellé ce dimanche par France 3, Jean-François Copé dénonce de son côté « une superbe opération médiatique » de la part de la ministre de la Justice.

Copé a en outre déploré de ne pas avoir reçu l’appui de Christiane Taubira ni celui du PS quand il a été victime d’attaques antisémites. « Je ne l’ai pas entendue, ni Christiane Taubira ni ses amis, dire quoi que ce soit lorsque j’ai été moi-même l’objet de propos antisémites de la part d’un certain nombre de responsables du Front national », a lancé le président de l’UMP. Insistant sur les attaques dont la ministre de la Justice a été la cible, Jean-François Copé donne des assurances. « Nous avons toujours été inflexibles sur tout ce qui touche au racisme, à l’antisémitisme, à l’islamophobie, à la xénophobie ». Sans oublier e dire encore une fois son « indignation devant les propos dont Mme Taubira a été victime ».

Jean-François Copé est cependant d’avis qu’ « il y a derrière tout cela une manière de détourner par rapport aux véritables préoccupations des préoccupations des Français qui est insupportable ».