Attaques de Benghazi : Hillary Clinton ne renoncera pas à la présidentielle

Hillary Clinton a déclaré lundi que les derniers travaux de la commission d’enquête parlementaire sur l’attaque du consulat américain de Benghazi, le 11 septembre 2012, ne l’empêcheraient pas de briguer la présidence des Etats-Unis. « En réalité, ceci est plutôt de nature à me motiver à concourir parce que je pense que notre grand pays ne devrait pas se contenter de jouer en deuxième division », a-t-elle dit sur ABC News. « Nous devrions être en première division. Et je considère ceci (l’enquête) comme une diversion de l’important travail que le Congrès devrait mener au sujet des problèmes auxquels sont confrontés notre pays et le monde », a ajouté Hillary Clinton dans le cadre d’un entretien accordé à la chaîne de télévision américaine.