Athlétisme : Hicham superstar

Vendredi, El-Guerrouj a éclaboussé de sa classe le meeting parisien de Saint-Denis, première escale de la Golden League 2000.

Quatre tours dorés et puis s’en va. Hicham El-Guerrouj est déjà reparti s’entraîner sur ses hauteurs marocaines d’Ifrane. Mais la poussière laissée par ses pointes, vendredi soir, sur la cendrée synthétique du Stade de France est bel et bien de la poussière d’étoile.

La prestation du coureur marocain sur 1 500 mètres à l’occasion de ce meeting parisien d’ouverture de la Golden League 2000 aura été l’événement incontestable d’une réunion pourtant abondante en exploits. Hicham aurait pourtant voulu faire mieux encore. En 3’30 »75, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires ; mais le Marocain visait, a-t-il dit au micro de Sport O’FM, 3’28 ou 3’29 :  » J’ai essayé malgré le froid parce que je pense que Paris mérite vraiment une belle performance « .

La route de Sydney

A défaut, El-Guerrouj est reparti au Maroc pleinement rassuré sur sa capacité à remporter le 1 500 olympique de Sydney. Son autre objectif, cette année, sera de demeurer invaincu à l’issue des grandes réunions de la Golden League. Après Paris, celle-ci sera à Rome le 30 juin, puis à Oslo le 28 juillet, à Zurich le 11 août, à Monaco le 18 août, à Bruxelles le 25 août et à Berlin le 1er septembre.

Aux côtés du 1 500 mètres, les autres disciplines masculines de la Golden League sont le 3 000 mètres, le 5 000 mètres, le 100 mètres, le 400 mètres haies et le saut en hauteur.