Assaut à Bamako : 138 personnes toujours retenues en otages

Un assaut est en cours à l’hôtel Radisson à Bamako la capitale malienne, quelques heures après que les assaillants aient pénétré dans cette établissement fréquenté par des étrangers en criant Allah Akhbar, 138 otages sont toujours retenus. Selon un bilan provisoire, trois personnes ont été tuées.

La capitale malienne Bamako s’est réveillée dans le chaos. Et pour cause, l’hôtel Radisson a été la cible d’une attaque terroriste. Les assaillants ont pénétré dans l’établissement fréquenté par des étrangers en criant Allah Akbar. Ils se sont retranchés au septième otage avec les clients de l’hôtel. L’assaut est en cours avec 138 personnes toujours en otage.

Selon les dernières informations, trois personnes ont été tuées. Des membres de la MINUSMA ( Mission des Nations Unies au Mali) se trouvent sur place. Le GIGN a été envoyé en renfort au Mali ainsi que des forces américaines. Pour l’heure, on ignore les motivations des terroristes qui retiennent toujours en otages des Chinois ainsi que six employés de la compagnie Turkish Airlines.

L’hôtel Radisson est très fréquenté par les étrangers, essentiellement des Français tel que les membres du personnel de la compagnie Air France. Les assaillants visaient l’Occident. Une semaine après les attentats de Paris qui ont fait, selon un dernier bilan 130 morts, les Français aussi bien en France qu’à l’étranger sont plus que jamais la cible d’attaques terroristes.

En août dernier, un hôtel à Sévaré au centre du pays a été la cible d’une attaque terroriste qui a fait 12 morts. Depuis le coup d’Etat de mars 2012, le Mali fait face à de multiples attaques terroristes sur son sol. Les terroristes agissent au nord, mais depuis plusieurs semaines, ils ont commencé à étendre leur tentacules au centre et au sud du pays. Trois ans après le putsch, le Mali demeure toujours fragilisé.