Arche de Zoé : le tribunal correctionnel a requis 8 ans de prison contre les membres de l’association

Une peine de substitution de huit ans d’emprisonnement a été requise par le tribunal de Créteil, lundi, contre les six membres de l’Arche de Zoé qui avaient été condamnés le 26 décembre dernier à huit ans de travaux forcés pour tentative d’enlèvement de 103 enfants, indique Le Monde. Le tribunal devrait rendre sa décision définitive le 28 janvier. Les avocats de la défense ont profité de l’audience d’adaptation pour dénoncer la « mascarade » de la procédure tchadienne et demander la réparation d’une « terrible injustice ».