Après Ali Bongo, François Hollande reçoit Muhammadu Buhari ce lundi

Le Président français François Hollande reçoit au palais de l’Elysée, ce lundi, deux chefs d’Etat africains, le Gabonais Ali Bongo et le Nigérian Muhammadu Buhari.

Après le président gabonais Ali Bongo qu’il recevra à 15h00, ce lundi après-midi, le chef de l’Etat français, François Hollande, accueillera son homologue nigérian Muhammadu Buhari, à 19h00, au palais de l’Elysée. La question du terrorisme sera un des principaux sujets abordés par les deux chefs d’Etat. Le groupe terroriste nigérian Boko Haram sème, en effet, la terreur au Nigeria, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, et a même commis plusieurs attentats au Niger et au Tchad. Depuis 2009, le groupe armé dirigé par le féroce Abubakar Shekau, a fait plus de 15 000 morts et 2 millions de déplacés.

Paris avait d’ailleurs organisé un Sommet à l’Elysée, en mai 2014, pour coordonner les efforts du Niger, du Tchad, du Cameroun et du Nigeria pour repousser le groupe armé qui a pour objectif d’instaurer une République islamique dans le nord du pays. Plusieurs chefs d’Etat africains avaient participé à cette conférence.

La visite de Muhammadu Buhari a aussi pour objectif de renforcer les liens économiques entre la France et le Nigeria, première puissance économique africaine, supplantant la place à l’Afrique du Sud. Le pays, qui abrite plus de 180 millions d’habitants, est aussi le plus peuplé du continent. C’est donc un pays très intéressant pour les investisseurs grâce à ses millions de consommateurs potentiels.

D’autant qu’en 2050, la population du Nigeria, qui atteindra 398 millions d’habitants, va dépasser celle des Etats-Unis qui abritera 397 millions de personnes, selon l’Institut national d’études démographiques (INED), publiée mercredi 9 septembre. Selon l’INED, « il est né 7 millions de bébés au Nigeria, en 2015, contre 4 millions aux Etats-Unis. Le calcul est vite fait ! Cela annonce un dépassement prochain des Etats-Unis par le mastodonte africain ».