Apprendre en ligne avec Edutech

Un jeune instituteur mauricien vient de lancer un site d’e-learning qui suscite beaucoup d’enthousiasme parmi la diaspora mauricienne. L’idée : que les enseignants mettent en ligne gratuitement leurs contenus et ce, du primaire à l’université.

Le site Edutech a été officiellement lancé le 9 janvier au cybercafé Dils à Port-Louis. Edutech veut devenir le premier portail d’apprentissage en ligne à Maurice. Il lui reste encore du chemin à parcourir pour arriver à ce niveau mais il connaît des débuts encourageants. On y trouve plusieurs séries de cours entièrement gratuits, de l’enseignement primaire aux études supérieures. C’est d’ailleurs la partie réservée aux cours universitaires qui est pour le moment la plus fournie, allant des Sciences à la Philosophie et des Lettres à la Médecine.

Edutech est né en août 2002 dans l’esprit de Nasser Beeharry, jeune instituteur mauricien qui souhaitait renforcer le système d’éducation traditionnel, trop injuste à ses yeux. Son idée : offrir des cours de base, consultables n’importe quand et de n’importe où, fournis bénévolement par des enseignants. Ces derniers peuvent créer leurs propres pages sur le site afin d’y mettre leur contenu.

Tuteurs on line

Son idée séduit Kwang Poon, informaticien mauricien installé aux Etats-Unis, qui lui propose son aide. Grâce à un logiciel libre de e-learning, l’architecture du site est mise sur pied en deux semaines. La première version d’Edutech intéresse Le Mauricien qui lui décerne son Trochetia 2002. Créée en 1998, cette distinction rend hommage aux citoyens et à la société civile qui oeuvrent pour de nouvelles pratiques de démocratie et de citoyenneté.

Nasser Beeharry espère attirer sur son site les enseignants retraités qui pourraient y transmettre leur savoir. Des tuteurs on line en quelque sorte. La diaspora mauricienne quant à elle, à d’ores et déjà répondu présente : des États-Unis, du Canada, de Malaisie, de Singapour et d’Angleterre, les propositions affluent. Et les cours se remplissent.

Visiter le site.