Appel à une planification de l’énergie dans le monde

La 10e session de la Conférence et de l’exposition méditerranéennes de pétrole et de gaz a appelé à une meilleure planification de l’énergie dans le monde, à la diversification de ses sources et à la rationalisation de sa consommation, tout en tenant compte des aspects écologiques.

La 10e session de la Conférence et de l’exposition méditerranéennes de pétrole et de gaz a appelé à une meilleure planification de l’énergie dans le monde, à la diversification de ses sources et à la rationalisation de sa consommation, tout en tenant compte des aspects écologiques.

Les participants à cette rencontre ont recommandé jeudi soir à Tripoli à l’issue de leurs travaux, un intérêt accru à la construction des capacités, à la formation et à la sensibilisation ainsi qu’au soutien des recherches et études dans les domaines du pétrole et du gaz.

Les résolutions ont appelé aussi à oeuvrer afin d’arriver à des prix justes, adéquats et équitables pour les parties concernées et à traiter les causes et problèmes qui les accompagnent.

Les participants ont plaidé aussi pour la nécessité de la promotion de l’industrie du gaz et des technologies, de son exploitation optimale en tant que source valable au niveau écologique et pour le choix des meilleurs techniques et procédés à appliquer dans les zones pétrolières maritimes.

La Conférence a mis l’accent également sur l’importance de la mise en oeuvre et de la modernisation des dispositions de sécurité des installations et des opérations pétrolières, sur la propagation de la culture et des techniques pétrolières et gazières et d’intégrer cette culture dans les programmes d’enseignement général à tous les niveaux.

Plus de 500 professeurs et chercheurs de Grande Bretagne, d’Amérique, de Russie, du Canada, d’Ukraine, d’Italie, d’Hongrie, du Koweït, d’Algérie, d’Egypte, du Nigeria, d’Inde, de Tunisie, d’Irak, de Malte et de Libye ont participé à cette rencontre de trois jours.

Cette conférence a été organisée par l’Organisation internationale de l’énergie en collaboration avec la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC), l’Institut libyen de pétrole, la Faculté d’ingénierie de l’université Al-Fateh de Tripoli, l’Office général libyen de l’environnement et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en Libye.

Quarante-sept études et recherches traitant de la prospection, de la gestion et de la production pétrolières et gazières, des techniques de forage, des processus de raffinage de pétrole, de l’ingénierie, de la gestion et de la géologie des gisements pétroliers ainsi que de la corrosion des équipements de pétrole et du gaz ont été données au cours de cette conférence.

Une exposition internationale des équipements et techniques de pointes utilisées dans l’extraction et l’industrie du pétrole et du gaz avec la participation de 18 entreprises spécialisées dans les domaines de la prospection, du forage, du raffinage, du traitement, de la production et de la commercialisation du pétrole et du gaz a été organisé également en marge de cette rencontre.