Angola : Luanda confirme l’utilisation d’excréments humains dans la production de fruits et légumes


Lecture 1 min.
arton60290

Le ministère angolais de l’Agriculture et des Forêts a confirmé l’utilisation de «déchets humains dans un état naturel» dans une ferme de production agricole à l’extérieur de Luanda. Une enquête a été ouverte.

Le 13 Décembre dernier, le Ministère de l’Agriculture et des Forêts de l’Angola a communiqué sur l’ouverture d’une enquête à la suite de plaintes concernant l’utilisation d’excréments humains comme engrais dans la ferme de la production de légumes Eclebri, situé dans le quartier de Benfica, Ville de la province de Luanda .

Suite à l’examen d’échantillons d’aliments produits dans la zone, le ministère de l’Agriculture et des Forêts a déclaré qu’il considérait les produits comme «impropres à la consommation humaine». La ferme produisait en particulier des tomates, des oignons et des concombres.

Les soupçons ayant amené le déclenchement de l’enquête résultent de publications depuis le 10 décembre, notamment sur les réseaux sociaux, sur l’utilisation de «déchets humains» dans la production horticole par une entreprise chinoise rapporte Angola24.

« L’utilisation des déchets humains dans l’agriculture sans le compostage nécessaire et recommandé, peut mettre en danger la santé, non seulement des travailleurs, mais aussi des consommateurs potentiels de légumes, et des bactéries coliformes et les parasites présents dans les excréments humains peut causer des maladies divers », a rappelé le ministère.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter