Angola : arrestation d’activistes opposés au régime

En Angola, treize activistes ont été arrêtés, ce dimanche, lors d’une opération menée par la police. Parmi eux figure le célèbre rappeur Luaty da Silva Beirao.

Trois mois après l’arrestation d’activistes en République démocratique du Congo, l’Angola a procédé, ce dimanche 21 juin 2015, lors d’une violente opération militaire, à l’arrestation de plusieurs jeunes opposants au régime à Luanda. Ces jeunes sont accusés de préparer des actions dans le but de troubler l’ordre public. Ils souhaitent le départ du Président José Eduardo dos Santos, qui dirige le pays depuis 36 ans. Parmi les interpellés figure le célèbre rappeur Luaty da Silva Beirao.

Ces jeunes opposants au régime sont membres d’un groupe appelé « Mouvement révolutionnaire ». Selon la BBC, la police a saisi des documents et des ordinateurs appartenant à ces activistes. La police, craignant pour la sureté de l’Etat, a interpellé ces jeunes, qui ont organisé, quelques jours auparavant, des rassemblements en réclamant la démission du Président José Eduardo dos Santos

Les documents saisis lors de l’interpellation vont être utilisés comme preuves à charges contre les jeunes opposants au régime. L’affaire va être portée devant la justice, selon le commissaire de police, Eugenio Pedro Alexandre.

Ces arrestations interviennent dans un climat économique complexe, avec la chute du prix de l’or noir. Ce qui pousse les mouvements comme « Mouvement révolutionnaire » à afficher leur mécontentement. José Eduardo dos Santos, conscient de la situation, a interdit toute manifestation.