Angélique Kidjo, ambassadrice choc des enfants

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance vient de nommer la chanteuse béninoise Angélique Kidjo ambassadrice itinérante de l’Unicef. Une distinction qui vient couronner l’engagement de l’artiste au profit de l’enfance et son combat pour une éducation pour tous.

L’Unicef vient de distinguer une artiste engagée, Angélique Kidjo, chanteuse béninoise, en la nommant ambassadrice itinérante.  » La popularité mondiale d’Angélique Kidjo ainsi que son engagement personnel en faveur des enfants seront très utiles à l’Unicef et aux enfants du monde entier. Nous sommes particulièrement heureux de l’importance qu’elle accorde à l’éducation. Nous l’accueillons chaleureusement au sein de la famille de l’Unicef « , confie Carol Bellamy, directrice générale du Fonds des Nations Unies pour l’enfance. Une distinction qui vient récompenser l’engagement de la chanteuse pour l’éducation des enfants. L’ancienne étudiante parisienne en droit qui avait fui le Bénin à cause de l’instabilité politique est toujours à l’avant-garde pour les causes humanitaires.

Eduquer pour combattre le sida

 » Pour moi, l’éducation est cruciale parce qu’elle entraîne tout le reste, comme une politique et un développement sains. Lorsque je regarde les enfants d’Afrique, je rêve que tout est possible. Un jour, éducation et bonne santé permettront à mon continent de s’envoler ». Une déclaration qui sonnerait creuse dans la bouche d’un homme politique mais qui révèle chez Angélique Kidjo tout son combat pour un meilleur sort des enfants africains.

L’artiste béninoise s’attaque dans ses chansons au racisme, à la misère sociale et à l’injustice. Son dernier album, Black Soul Ivory, est un hymne à la négritude. Angélique Kidjo l’inscrit dans une démarche, conçue comme une trilogie commencée dans les Amériques noires – les Etats-Unis (Oremi), le Brésil (Black Ivory Soul) – et qui devra s’achever en terre africaine après un passage par Haïti et Cuba. Le Bénin fait partie du Golfe de Guinée, qui a fourni la majorité des esclaves partis travailler sur les plantations de canne à sucre dans le Nordeste brésilien, à Haïti et Cuba.

L’Unicef collabore actuellement avec 17 vedettes internationales et une centaine d’ambassadeurs nationaux ou régionaux.

Commander son dernier disque : Black Soul Ivory