Amputé du bras, il retrouve le toucher grâce à une prothèse !

Un prototype doté de capteurs, mis au point par des chercheurs européens, a permis à un homme amputé depuis 10 ans de retrouver le sens du toucher.

Un prototype européen a donné des résultats spectaculaires, présentés jeudi dans Science Translational Medicine. Il a été testé pendant un mois sur un patient amputé de la main gauche depuis dix ans. Dennis Sorensen, 36 ans, s’est émerveillé des « sensations exceptionnelles, très proches d’une main normale ».

Pour participer à l’essai, Dennis Sorensen a dû subir une opération chirurgicale. Celle-ci a consisté à lui implanter des électrodes aussi fines qu’un cheveu dans deux nerfs du bras, le médian et le cubital, qui régissent le toucher sur la pulpe des doigts. Ces électrodes sont reliées à des tendons artificiels situés dans chaque doigt de la prothèse. Les doigts sont équipés de capteurs aux extrémités, et quand ils sont stimulés par le contact avec un objet, un signal électrique est envoyé au nerf, qui le traduit pour le cerveau par « l’objet est dur », « mou » ou « rond ». En réponse, le cerveau commande à la main de serrer plus ou moins fort, de bouger…

Cette technologie a permis à Dennis Sorensen de ressentir en temps réel ce qu’il touchait. Les yeux bandés et les oreilles bouchées pour s’assurer qu’il ne recevrait aucune information par ce biais, il a pu reconnaître du bout des doigts une bouteille ou du coton, et différencier à leur résistance une mandarine d’une balle de baseball.

La prothèse a été testée en février 2013 à Rome, dans le cadre d’un projet baptisé « Lifehand 2 » impliquant plusieurs équipes de chercheurs italiennes, suisses, allemandes et britanniques.