Amnesty : les violences sexuelles sont « sous-estimées » en Côte d’Ivoire

Amnesty International dénonce dans un rapport publié jeudi l’ampleur « terrible » et « sous-estimée » des violences sexuelles subies en Côte d’Ivoire par les femmes et les jeunes filles. Elles ont été commises « en toute impunité et à une si grande échelle que nous ne pouvons qu’aboutir à la conclusion que les forces [belligérantes] ont eu recours à ces crimes dans le cadre d’une stratégie délibérée visant à instiller la terreur à la population civile», indique Véronique Aubert, directrice adjointe du programme Afrique d’Amnesty.