Amnesty International accuse le régime de Kadhafi et le CNT de crimes contre l’humanité

Dans un rapport de 122 pages, Amnesty International a accusé, mardi, le régime de Mouammar Kadhafi de crimes contre l’humanité en Libye. L’organisation dénonce aussi les abus des rebelles pour avoir maltraités les prisonniers et les cadavres de leurs opposants. D’après Amnesty International, les dirigeants du CNT ne comptent pas tenir les rebelles responsables des violations des droits de l’homme, lit-on sur France24.