Alpha Blondy : Messager de la paix en Côte d’Ivoire

Alpha Blondy a été désigné, mercredi dernier, lors de la célébration de la Journée Internationale de la
Paix, Messager de la paix de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). La méga star ivoirienne du reggae, et peut-être la plus attentive de la scène politique nationale, met désormais sa personne au service d’une paix qui se fait de plus en plus désirer.

Koné Seydou, alias Alpha Blondy, a été nommé mercredi dernier, à Abidjan, Messager de la paix de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) lors de la cérémonie marquant la célébration de la quatrième Journée Internationale de la Paix[[Déclarée par les Nations Unies et célébrée le 21 septembre]]. « Je suis très heureux de cet honneur qui m’a été fait à moi, aux jeunes de Côte d’Ivoire et aux musiciens. Il faut maintenant qu’on se mette au travail, qu’on se mette au service de la paix, qu’on essaie d’être plus efficaces que les politiques afin de mériter la confiance des Nations Unies », a déclaré, ce vendredi, Alpha Blondy joint par téléphone. Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Pierre Schori, a eu pour lui des propos plus qu’élogieux lors du discours prononcé lors de cette cérémonie. « Un homme de coeur et de raison, d’engagement et de talent, a décidé de se joindre à nous comme Messager de la paix de l’ONUCI. […]. Alpha Blondy est sans concession vis à vis de la bêtise humaine et il est un frère pour son prochain ou comme, le dit un proverbe africain, « un remède pour l’homme »».

Un remède que l’Ivoirien est prêt à accepter

Cette nomination comme Messager de la paix, qui aujourd’hui semble évidente maintenant qu’elle est officielle, sonne comme une reconnaissance de l’engagement de toujours d’Alpha Blondy, à travers la musique, pour son pays. « C’est un artiste représentatif de la Côte d’Ivoire, un artiste engagé en faveur de la paix dont la notoriété dépasse les frontières de son pays et de son continent. En tant que messager, il nous aidera à mobiliser le plus de personnes possible en faveur de la restauration de la paix en Côte d’Ivoire », explique Hamadoun Touré, le porte-parole du Représentant spécial de l’ONUCI. Cette nomination est motivée par « le besoin de toucher la société civile. Jusque-là, poursuit le porte-parole, nous avions eu affaire à des chefs politiques et militaires mais il y a des voix qui n’appartiennent pas à ces sphères dont les messages sont porteurs. Des messages qui peuvent atteindre cette société civile ». C’est sans aucun doute le cas de l’artiste ivoirien.

Si le programme du nouveau Messager de la paix n’est pas encore disponible dans ses moindres détails, il envisage néanmoins de désigner « cinq conseillers spéciaux », à savoir Laurent Gbagbo, l’actuel Président de la Côte d’Ivoire, Konan Bédié, l’ancien Chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, le leader du Rassemblement des Républicains (RDR), parti d’opposition, l’ancien ministre français de la culture Jack Lang et une certaine Aminata Traoré, qui n’est autre que sa propre mère. Une occasion de faire se rencontrer les principaux protagonistes de la crise dont la réconciliation, selon l’artiste, mettrait un point final à la tourmente politique que traverse actuellement la Côte d’Ivoire. En somme, l’ONUCI vient de donner l’opportunité à Alpha Blondy de joindre le geste à la parole. Et surtout de faire sienne cette maxime – « La paix n’est pas un mot, c’est un comportement» – de feu le premier Président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, un homme à qui il voue une admiration infinie. Notamment pour sa sagesse. Une qualité que semble posséder aussi Alpha Blondy.

Un mois pour attirer la paix

« J’estime que cette nomination vient à point nommé. C’est un artiste qui avait depuis longtemps prévenu la classe politique ivoirienne que le feu était à nos portes. Ce qui lui a valu d’être qualfié, par certains de prophète…Par ailleurs, il est en Côte d’Ivoire depuis le début de la crise, il en connaît donc tous les protagonistes. Et il n’a jamais pris parti pour aucun d’entre eux, note Momo Louis, correspondant en France du quotidien ivoirien Fraternité Matin. C’est donc un personnage neuf que les Nations Unies mettent au service de la paix en Côte d’Ivoire.» Cette nomination semble d’autant plus appréciable qu’elle intervient au moment où le règlement de la crise ivoirienne se trouve dans une véritable impasse. Laurent Gbagbo ne souhaite plus négocier avec personne et le scrutin présidentiel du 30 octobre prochain, censé mettre fin à la crise ivoirienne, est définitivement compromis.

La nomination d’Alpha Blondy a coïncidé avec le lancement du mois de la paix en Côte d’Ivoire, qui sera ponctué, entre autres, d’un concert pour la paix animé par l’impératrice de la chanson ivoirienne Aïcha Koné, d’un match de gala avec l’équipe nationale ivoirienne et de rencontres culturelles. L’ONUCI compte donc miser sur la culture et le sport pour ramener la paix en Côte d’Ivoire, car ils « contribuent à l’amélioration de la vie des individus et des communautés et unissent les gens au-delà de leurs spécificités », dixit Pierre Schori. Ce mois de la paix s’achèvera le 24 octobre prochain, date du soixantième anniversaire des Nations Unies.

 Crédit photo : ONUCI – Alpha Blondy, Messager de la paix, lors de sa nomination le 21 septembre dernier

 [Lire aussi : Alpha Blondy : la crise ivoirienne est une guerre « inter-minables »

 >http://www.afrik.com/article8523.html]