Algérie : un homme condamné pour « apologie du terrorisme »

Le tribunal criminel de Tizi-Ouzou, ville située à 100 km à l’est d’Alger, a condamné mardi O. Halim à trois ans de prison ferme pour « apologie du terrorisme », rapporte Xinhua. Selon l’acte d’accusation, O. Halim s’est rendu coupable « d’apologie du terrorisme » de 2004 à 2006 en vendant des cassettes vidéos des dirigeants de l’organisation « Al Qaïda-Maghreb » et en approvisionnant en denrées alimentaires, vêtements et médicaments une cellule terroriste présente en Algérie.