Algérie : un Chinois premier cas suspect de coronavirus

L’Algérie vient d’enregistrer son premier cas suspect de coronavirus. Il s’agit d’un ressortissant chinois présentant des symptômes similaires à ceux de la maladie.

En Algérie, un ressortissant chinois, qui présenterait des symptômes similaires à ceux décrit en cas d’atteinte de la maladie du coronavirus, a été placé à l’isolement, le temps de le mettre sous observation et déterminer si oui ou non, il soufre de la maladie qui a déclenché une psychose mondiale.

Des sources d’Observalgerie ont précisé qu’il s’agirait d’un ressortissant chinois, rentré jeudi dernier en Algérie alors qu’il était en provenance de Pékin. , a été transféré aux services des urgences de l’établissement hospitalier spécialisé des maladies infectieuses El-Hadi Flici, à Alger, dimanche soir.

Les résultats des analyses effectués sur le ressortissant chinois étaient attendus dans l’après-midi de ce lundi 3 février 2020. Si le cas du Chinois est confirmé, il s’agira alors du premier cas de coronavirus en Algérie, qui où les autorités avaient pourtant donné des garanties.

En effet, toujours selon le journal algérien, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait, suite à une visite d’inspection effectué la semaine dernière à l’hôpital spécialisé des maladies infectieuses El-Hadi Flici, donné des assurances indiquant que « toutes les mesures préventives et curatives sont mises en place ».

Reste à savoir comment le ressortissant chinois a pu passer entre les mailles des filets des autorités algériennes, si bien entendu, l’homme est porteur de ce redoutable virus qui a fait, à ce jour, plus de 425 morts, rien qu’en Chine.