Algérie : Sellal et Fabius inaugurent une nouvelle usine Renault

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a inauguré la nouvelle usine Renault d’Oran ce lundi, en présence de ses homologues français des Affaires étrangères, Laurent Fabius et de l’Economie, Emmanuel Macron. Le PDG de la marque, Carlos Ghosn, était aussi présent.

L’ouverture de l’usine Renault à Oran, à l’est du pays, a été célébré en présence du Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, du président directeur général de la marque, Carlos Ghosn et de deux ministres français, Laurent Fabius des Affaires étrangères, et Emmanuel Macron de l’Economie. Ces personnalités ont assisté à la sortie de la première voiture des usines de montage.

Pour le marché intérieur algérien

L’usine, d’une superficie de 151 hectares et implantée à Oued Tlelat, a nécessité pour le moment près de 50 millions d’euros d’investissement qui pourrait s’élever à moyen terme à 800 millions d’euros, rapporte le journal économique français Les Echos. Elle est gérée par la société Renault Algérie production détenue à 51% par l’Etat algérien et 49% par le constructeur français.

Contrairement à l’usine de Tanger au Maroc, qui a produit 100 000 véhicules en 2013 à 90% pour l’exportation, les voitures qui sortiront de celle d’Oran sont destinées au marché intérieur algérien. Il est le deuxième d’Afrique, avec près de 400 000 véhicules importés tous les ans. Cette nouvelle industrie produira une « Renault Symbol Algérie », modèle similaire à la berline low cost Logan. Sa capacité annuelle est de 25 000 exemplaires par an pour le moment mais devrait être augmentée jusqu’à 75 000 unités produites.