Algérie : saisie record de 500 millions en faux billets à Alger

Les services de sécurité algériens ont procédé au démantèlent d’un réseau de trafic de faux billets et ont, dans la foulée effectué une saisie record d’un montant de 500 millions de dinars en faux billets.

L’opération coup de poing a eu lieu dans la capitale algérienne, Alger. Des éléments d’information fournis par la cellule de communication et des relations publiques de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN); repris par le journal Ennahar, un montant record de 500 millions de centimes en faux billets a été saisi au cours de cette opération.

La stratégie des faussaires consistait à falsifier des billets de banque et les distribuant sur le territoire algérien. La bande était aussi spécialisée dans la fabrique de faux documents, notamment des titres de transport. Des équipements à cet effet ont été saisis par les éléments de la police algérienne.

Le réseau, constitué de quatre personnes âgées de 30 à 40 ans, mis hors d’état de nuire par la brigade de police judiciaire de la sécurité de la circonscription administrative de Dar El Beïda, détenait par devers lui un montant en billets de banques d’une de 40 millions de centimes, ainsi qu’un montant en devises étrangères, notamment 300 euros.

Par ailleurs, les services de sécurité d’Alger ont mis la main sur trois véhicules, utilisés par la bande de faussaires pour effectuer leur sale besogne sur le sol algérien. Les suspects ont été présentés au Procureur d’Alger qui les a placés en détention provisoire. En attendant leur jugement en flagrants délits.