Algérie : « mort de Bouteflika », la Toile s’enflamme

L'ex-Président algérien, Abdelaziz Bouteflika

En Algérie, le Président Abdelaziz Bouteflika, à la santé fragilisée par un accident vasculaire cérébral qui l’a cloué sur un fauteuil roulant, serait mort. Ce qui aurait enflammé la Toile.

Alors que la contestation contre un cinquième mandat du chef de l’Etat enfle en Algérie, avec des populations qui refusent de quitter la rue et dont le nombre ne cesse d’augmenter de jour en jour, voici que la mort du dirigeant est annoncée.

Selon Linternaute, « des documents décrits comme des « rapports médicaux » attestant de la mort de Bouteflika en Suisse circulent par exemple sur Twitter. Il en est de même pour une vidéo d’un homme dépeint par les internautes comme un « médecin suisse » (sans que cela ne soit prouvé), qui affirme que le président algérien est décédé le 22 février dernier à l’hôpital de Genève ». Le site précise toutefois qu’aucune information vérifiée ne permet de confirmer les allégations des internautes.

Agé de 82 ans, Abdelaziz Bouteflika est au pouvoir depuis 1999. L’annonce de sa candidature à sa propre succession, pour briguer un cinquième mandat, a mis le feu aux poudres, déclenchant en effet l’ire de son peuple qui, depuis fin février, multiplie les manifestations hostiles au dirigeant de ce pays d’Afrique du Nord. Lorsqu’il était hospitalisé en Suisse, beaucoup d’Algériens avaient joint le standard de l’hôpital de Genève pour demander à ce qu’Abdelaziz Bouteflika soit « achevé » par le corps médical.

Un souhait que certains internautes auraient pu en effet transformer en rumeurs qu’ils auraient pu répandre. Est-ce le cas ? On en saura davantage d’ici quelques heures. Dans tous les cas, force est de reconnaître que la mort du Président algérien a souvent été annoncée, sans fondement. Qu’en est-il cette fois ?